© Gwenn Ha Drone
ça décoiffe

en Pays Bigouden !

Que l’aventure commence !

Vaste territoire, le Pays Bigouden à plus d’un atout à partager : en voici les incontournables !

Les ruines de Languidou

La chapelle de Languidou aurait été construite au XIIIè siècle puis restaurée fin XIVè / début du XVè siècle. Détruite pendant la révolution, ses pierres ont été utilisées pour la construction d’un corps de garde. Aujourd’hui en ruines, elle n’en conserve pas moins son charme et surtout cette splendide rose au chevet, comme une dentelle de pierre, qui date du début du XVè siècle. La chapelle est l’une des meilleures représentantes du style architectural de Pont-Croix

L’étang de Trunvel et ses roselières

L’étang de Trunvel est reconnu d’importance internationale pour la migration des fauvettes des marais, attirées par l’étendue des roselières. N’hésitez pas à visiter la station de baguage sur le site, elle est ouverte tout les matins. L’animateur vous y présentera l’intérêt et les techniques de baguage des oiseaux.

La coiffe, emblème du Pays Bigouden

Traditionnellement porté lors des cérémonie, la coiffe bigoudène était portée par les femmes du Pays Bigouden. Chaque « pays » breton a sa coiffe, par sa forme tout en hauteur, celle du Pays Bigouden est devenu un symbole de toute la Bretagne.

Penmarc’h, Le Guilvinec : deux héritages maritimes

Penmarc’h, tout au bout de la baie d’Audierne, est réputé pour le phare d’Eckmühl véritable oeuvre d’art, ainsi que pour les plages notamment celle de la Torche (non loin de Penmarc’h) qui accueille toute l’année un ballet de surfeurs venus se confronter aux éléments marins. Le Guilvinec quant à lui, propose un ballet incessant de bateaux de pêche, dont la langoustine est la reine !