L'église Saint‑Germain de Kerlaz
  • Histoire de Douarnenez

Église Saint‑Germain

Édifiée sur les terres des Seigneurs de Névet, cette église offre une beauté architecturale et décorative. Construite au cours du XVIe siècle, elle conserve son enclos, sa porte triomphale (1558) avec les statues de saint Yves et saint Germain, son calvaire et son cimetière.

La flèche élancée est flanquée de deux tourelles datant de 1660 : une ronde renfermant l’escalier et l’autre hexagonale.

Si l’ensemble de style gothique a une teinte foncée, c’est dû à la pierre utilisée : le kersanton. La façade ouest a été refaite au siècle suivant dans un style plus antiquisant avec colonnes, fronton, et chapiteaux.

Deux grandes consoles surplombant le chœur (1566), comportent des statues en granit : saint Germain l’Auxerrois et la Vierge Allaitante (transformée en Vierge à l’enfant). Une même Vierge est figurée sur le calvaire.

Les vitraux

Les vitraux ont été réalisés par l’atelier parisien Léglise en 1917. L’un d’eux représente le roi Gradlon fuyant la ville d’Ys, située dans la baie de Douarnenez. A cheval, le roi vêtu de bleu avec saint Guénolé auréolé devant lui, abandonne sa fille Dahut dans les flots.

D’autres vitraux représentent le missionnaire jésuite Père Julien Maunoir (1606-1683) prêchant devant le calvaire de Kerlaz avec les fidèles en costume traditionnel. Un ensemble de 3 vitraux représente la persécution du clergé pendant la Révolution.

Découvrez nos autres

églises et chapelles